IRDES: a multilingual questionnaire for a migrant audience

  • healthcare
  • data collection
  • offline
  • tablets

Le groupement d’intérêt public IRDES (Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé) est le centre de recherche scientifique de référence sur les sujets qui concernent l’avenir du système de santé français.

Sa mission est d’évaluer les politiques publiques en matière de santé. Les problématiques étudiées par l’IRDES dans ses études sont larges : évolution de la morbidité, de l’accès aux soins, l’étude des déterminants de la consommation médicale… Pour mener à bien ces études, l’IRDES exploite des données existantes, mais met également régulièrement en place des enquêtes auprès des patients.

Le besoin : un questionnaire en 14 langues déployé sur tablettes

enquete premier pas irdes

Suite une réponse à un appel d’offres  de l’Agence Nationale de la Recherche, l’IRDES a lancé le projet “Premiers Pas”. L’objectif : évaluer l’accès réel aux soins et à la couverture santé des étrangers en situation irrégulière à Paris, Bordeaux et dans les communes de la petite ceinture de Bordeaux. L’enquête devait en particulier, permettre de mettre en évidence les facteurs favorables et les barrières au recours à l’Aide médicale d’Etat (AME) et aux structures de soins.

Dans le cadre du projet Premier Pas, l’IRDES a souhaité être au plus près du terrain et mener toutes la chaîne de l’étude en interne : recrutement des enquêteurs, conception du questionnaire, traitement des données, analyse. Il ne restait plus qu’à trouver un prestataire qui s’occupe des aspects techniques.

Stéphanie Guillaume, Attachée de recherche et ingénieure d’enquête au sein de l’IRDES, avait déjà collaboré avec Gide sur un autre projet, et a décidé de nous faire confiance à nouveau dans le cadre d’un appel d’offres.

La solution proposée par Gide

Tout d’abord, l’IRDES a faire traduire le questionnaire et a livré les fichiers de traduction à Gide, qui a intégré le questionnaire en 14 langues au sein de sa plateforme SCROLL, en réglant au passage les problèmes techniques posés par les alphabets orientaux (arabe, dari, bengali…).

Les questionnaires ont été déployés sur des tablettes qui ont été mises à disposition par Gide pendant toute la durée du terrain.. Les enquêteurs se déplaçaient dans des centres d’accueil de jour, des associations, des permanences, et n’avaient pas d’accès Internet. Ils avaient juste besoin de se connecter une fois par jour pour synchroniser les réponses sur le serveur. Gide a également développé une solution de suivi des enquêteurs, afin qu’ils saisissent quotidiennement le résumé de leur journée de travail.

Compte tenu du contexte particulier de l’enquête et de la confidentialité des données recueillies, celles-ci étaient cryptées sur les tablettes, et leur synchronisation avec les serveurs de Gide s’effectuait à travers des flux également cryptés et sécurisés.

Toutes les données étaient centralisées et accessibles depuis un portail web. Cet outil de suivi, conçu sur mesure pour l’IRDES, permettait de récupérer les données brutes et de suivre de nombreux indicateurs.

Des résultats au rendez-vous